Le mois où j’arrête…

Il faut savoir que je suis alcoolique/fumeuse une bonne vivante.

Oui, bon, je bois, je fume, voilà.

Mais comme tu le sais :

Image

 

Et aussi :

Image

 

Mais en fait, le problème, c’est que pour moi, actuellement, la vie, c’est juste ça :

Image

Alors ça fait ch*er quand même…

Pas que je sois une grosse fumeuse par exemple (4 ou 5 cigarettes par jour en moyenne, même si ça peut grimper un peu quand on m’emmerde !!!). Ni que je sois vraiment alcoolique (je tise pas mal quand même, quand l’occasion se présente, je ne refuse pas !).

Je me suis souvent dit (avec joie) : « quand je serai enceinte, j’aurai une super raison pour tout arrêter ».

Ouais.

J’avais jamais envisagé de tout arrêter pour me piquer aux hormones (d’ailleurs, c’est mauvais, les hormones, ils l’ont dit à la télé).

La bonne nouvelle étant, qu’à ma connaissance, j’ai droit aux Pitchs (ça tombe bien, m’en reste 29 à bouffer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!).

 

Il paraît que pour « bien arrêter », l’important, c’est d’être zen. ça tombe pas trop mal, à part mes galères de PMA/de couple/de taf/de bientôt plus de taf/familiales, tout va bien !

De toutes les manières, Avril, c’est pas avant demain.

ça me laisse une bonne marge… 🙂

ça déménage !!

Hé voilà, je suis le mouvement !

Pour être honnête, je suis méga fière. Car tu constates (enfin j’espère) que j’ai même réussi à importer mes anciens posts de là où tu sais. Et franchement, c’était pas gagné (non, en fait, c’est trop facile, mais je ne m’y attendais pas, et certaines choses étaient en anglais, alors j’ai eu très peur…).

Non parce que bon, je suis ce qu’on appelle une « utilisatrice avancée du pack office » (en vrai, je sais taper un courrier dans Word, et je sais faire 2 ou 3 formules dans Excel, m’enfin), mais autrement, on ne peut pas dire que je sois une pro du PC !

Preuve en est, j’ai voulu mettre des hiboux sur mon blog (parce que c’est chouette) mais ça m’a foutu un beau bordel, j’abandonne (temporairement, mais tu vas finir par te les coltiner mes hiboux… désolée).

Sinon, si tu veux passer manger des piiiitchs à la maison, tu te lances quand tu veux. J’ai (encore) été victime d’une offre exceptionnelle (3 paquets pour le prix de deux !! dingue !!). Sauf que 30 piiiiitchs, je viens de me rendre compte que c’était beaucoup, vu les DLC.

Parallèlement (et c’est sans transition) j’attends mon J1 qui, d’après ma super appli smart, devrait arriver demain. Au réveil hier j’ai cru que c’était là, meuh nan. Ce qui, en soi, tombe plutôt bien.

J’en attends, en effet, deux choses de ce J1 : découvrir (éventuellement) de nouvelles sensations liées à ce premier cycle « post SF osthéo », et aussi (surtout) rester « dans les cases » pour un cycle tout fin avril, qui me permettrait de lancer la FIVU de « mai/juin » le plus tôt possible.

Bon aller, faut que j’aille voter, ici, on n’a pas eu la chance de se contenter du premier tour…

 

Ca fait cinq ! ou la PMA en images

Ouais bon, je te rappelle qu’ici, on occupe Lucette (pour être totalement honnête, ça me passe le temps aussi, hein).

Alors pour varier les plaisirs, je te propose un petit imagier (si le terme n’existe pas, merci de me pas m’en informer, je me vexe facilement en ce moment).

Une petite sélection des images que tu trouves dans G**gle quand tu tapes PMA (t’y avais pas pensé, hein, toi, à faire une recherche en images !! Si ? bon, tant pis).

Les PMA, ce sont les Pays les Moins Avancés :

Ben voilà, déjà, je suis vexée. Je me sens assimilée à un truc en retard. Et puis d’ailleurs, même pour ces pays (50 !!!!) c’est pas cool je trouve. Bref.

On trouve ça aussi :

Et là, je t’avoue que je suis perplexe. Car pour ma part, j’ai encore un gros NON qui clignote dans ma tête quand je pense PMA. Le bébé, Oui Oui Oui. Donc bon, si la PMA peut me donner ma pisseuse, ok. Mais franchement, sinon… Puis techniquement, j’aurais préféré juste faire ça à la maison. En toute convivialité, comme dit notre ami qui disserte sur la question.

Et ça :

Et là, je dis qu’on a intérêt à l’avoir, la positive attitude… M’enfin c’est galère quand même !

Mais quand même, ça semble si facile, ici en image :

C’est quand même la dépression, parce qu’en général, G**gle images me fait bien marrer. Mais là, en fait, je ne t’invite pas du tout à taper PMA dans G**gle images. Faute de quoi tu risques, comme moi, de tomber sur des images de connards petites personnes qui défilent pour le « non » à la PMA. Des caricatures de femmes en PMA entourés de médecins qui jouissent. De banderoles qui disent qu’ « un bébé, ça ne se trafique pas ».

Et là franchement, comment te dire, ça me fait péter une vis ça me contrarie un chouïa.

Donc finalement, je ferai un post plus rigolo demain. Si le monde est moins con.

PS : sache quand même que, parmi toutes ces images de merde ya aussi des camions de pompiers. Les jolis, les rouges.

PPS : si tu es tenté(e) de taper un truc dans G**gle images, tape plutôt AMP. ça n’a rien à voir avec le schmilblik.

PPPS : t’es sérieux qu’avec les conneries que je viens de me farcir en image, on est dans un « pays avancé », nous ?

J’utilise un Jocker : appel à un ami

Ouais, alors là, on va faire appel à la blogo.

Jte donne la question, jte remercie par avance pour la réponse :

ya un lien entre OATS et hypertrophie prostatique ?

G**gle est encore pas foutu de me répondre, si ce n’est en m’envoyant sur des sites qui parlent de chiens et de chevaux, et pour les animaux en question, il semblerait qu’il y ait bien un lien entre ce truc et l’infertilité.

PS : je ne te pose pas la question pour satisfaire ma curiosité légendaire, mais parce qu’on vient de découvrir qu’on a ça, à la maison. Et yen a un qui est pas trop emballé par le truc.

PPS : on s’emmerde jamais en PMA, ya toujours des nouveautés, et en plus, on apprend plein de choses. C’est mieux que 20% chez *xybulles, si je peux me permettre.

PPPS : j’en ai à nouveau ras le pompon je dois dire.

PPPPS : sinon ça va, je sais toujours pas si « stop ou encore » pour le taf, il se peut que j’ai tout mon temps libre pour la FIVU de mai/juin, si elle a lieu évidemment, car les connaissant, le coup de la prostate, ça peut leur donner envie de réfléchir encore un peu !!!

Pour pas que tu sois passé(e) pour rien, je te mets quand même des images de ce qu’on trouve dans G**gle quand on tape « hypertrophie prostatique »

Encore combien de DPO Lucette ??

Parce qu’il faut bien occuper Lucette

Oui, aujourd’hui, j’ai envie de faire une spéciale cace-dédi, comme disent les jeunes !!
Et comme la Lucette, va falloir l’occuper 9 mois, ça laisse présager de beaux moments !
Hormis Lucette, spécial cace-dédi à Violette, qui saura pourquoi.
Et aussi, à toutes les femmes atteintes d’endométriose (et comme ça, on saura pourquoi on tombe sur mon blog en tapant « endométriose »).
Et aussi à tout le monde, bordel.

Bref, aujourd’hui, accrochez-vous, je vous raconte mon RDV avec une sage-femme osthéopathe.
Ouais, c’était peut-être LA chance de ma vie de voir une sage-femme, j’ai pas pu refuser.

Alors autant vous dire qu’on a travaillé « le fond », et qu’aucune option n’a été écartée. En gros, on a travaillé « par devant », « par derrière », la totale. Tout est, je pense, remis en place. Il fallait bien ça tu me diras, vu comme mon utérus a été secoué ces derniers temps.

Déjà, tout un bordel pour la trouver la sage-femme osthéo (je me suis pointée chez elle, quand je dis chez elle, je dis bien son domicile, G**gle m’a encore trahie).
J’ai quand même fini par trouver son cabinet. Bon, yavait des femmes enceintes, mais enfin, chez une sage-femme, on ne peut pas trop râler pour ça.

Et on a parlé, quand même, puisque je ne montre jamais mes fesses sans un minimum d’échanges intellectuels préalables. Notamment, nous avons causé endométriose. Hé oui. Parce que bon, les docteurs PMA s’en tamponnent le coquillard de ma pseudo endo (bon, je souffre souvent, mais franchement, ça intéresse qui, d’autant que mon utérus est « bien mobile » ??).

Et là, j’ai eu droit à une « jolie histoire ». L’endomètre, c’est quoi ? C’est ce qui tapisse l’utérus. L’utérus, c’est quoi ? C’est « la maternité », finalement, puisque l’utérus accueille les bébés (bon, pas le mien, il accueille des polypes, on ne peut pas tout faire). Et l’endométriose, c’est quoi ? C’est quand les cellules de l’endomètre vont là où personne ne les attendaient. Donc ? Ben donc, ce sont des petits bouts de maman, qui se baladent dans tout le corps…

C’est con, et ça peut même agacer, mais ce jour là, j’ai été touchée. Alors je partage, au cas où… Même si quand on a du mal à être Maman à cause de l’endométriose, ça doit faire une belle jambe…

Ce qui m’a agacée lors de ce RDV ? Cette petite remarque : « bon, si la FIV est prévue pour mai/juin, ça vous laisse un bon mois pour tomber enceinte naturellement ». Ouais, j’y crois plus, et je n’apprécie même plus qu’on essaye de m’y faire croire. Mais bon.

Sinon, la sage-femme osthéo n’a peur de rien. Elle explore ton utérus « à la main ». Et s’il faut y accéder par ailleurs que par l’entrée principale, on y va !! Go, go go !!

Ce que j’ai apprécié ? Ces questions « bon, Milie, est ce que je peux vous examiner ? ». Non mais, trop dingue. En PMA, on t’enfonce tout et n’importe quoi à l’intérieur de toi, et perso, personne ne m’avait jamais demandé s’il en avait le droit. Alors ça, cette question, même si elle a un petit côté rhétorique, j’ai aimé (tu vois, il m’en faut peu !!!). Par ailleurs, il me semble que les manips’ m’ont fait du bien.

Malgré tout, lors de l’examen, j’ai bien senti cette saloperie de douleur (mon fameux « ligament sacré gauche épaissi »). Alors l’endométriose, malheureusement, je crois que j’en ai. Mon utérus étant, encore une fois, « bien mobile », j’imagine que, pour l’instant, ce n’est pas ce qui m’empêche de procréer. Mais j’ai peur, je dois dire, pour la suite, pour mon corps. Et j’ai mal.

Je vais voir « à l’usure », si certaines douleurs diminuent un peu, mais j’ai vraiment eu le sentiment que cette « remise en place » avait été bénéfique, alors attention, je ne mise pas là dessus pour ma FIV (je suis conne naïve, mais je me soigne) mais si déjà j’ai moins mal, je prends !!!

En fin de RDV, elle a vérifié, par le bout de mes pieds, et par la tête, que le travail avait été bien fait. Ben ça, science-fiction, mais je suis ressortie certes un peu secouée, mais BIEN secouée !!

Alors, j’adhère ! 🙂

Comment es-tu arrivé(e) là ?

Certains posts sur les « requêtes de choc » permettant d’accéder à un blog m’avaient fait pleurer de rire.

Alors chez moi, c’est très « light », mais du coup, je regarde de temps en temps, à la recherche de la perle (si avoir une VDM peut même pas me permettre de me marrer un peu, ça ne vaut pas le coup, bordel !!!).

Alors chez moi, en général, tu y arrives par chez Gamètes en grève ! Ce qui m’amuse d’ailleurs, car le blog de Lisette a été, pour moi, le tout premier visité. Le début de mon immersion dans le merveilleux monde bloguesque. Merci Lisette, d’ailleurs, car franchement, les blogs des autres, et celui que je tiens, contribuent parfois assez largement à me garder la tête hors de l’eau.

Bref, quand tu n’arrives pas ici directement des chez Lisette, ou depuis chez une autre copinaute, force est de constater que c’est parce que tu as toi aussi posé des questions bizarres à Google.

Alors, pour commencer, toi qui t’acharne à me chercher en mode « enquetede3.blogpost.com », je t’arrête tout de suite, je ne suis pas internationale. Not again.

Toi, petit malin, qui me cherche en « enquetede3.blogpost.ch », sache que je ne suis pas non plus Suissesse. Du tout. J’y suis allée une fois, et la vie y est bien trop chère pour moi. Surtout depuis que je crache la moitié de ma thune dans la PMA. La Suisse, j’en aime les paysages et les chocolats, mais je n’y vis pas, même en blog.

Toi qui es arrivé(e) ici en cherchant « BAMP », tu n’es pas trop mal tombé(e). Je me sens BAMP. Et je communique (la morve au nez 95% du temps, mais je communique).

Toi qui as tapé « les dossiers de Teva », je t’arrête. J’ai effectivement regardé UNE FOIS. Et disserté un peu, parce qu’il s’agissait de MON hôpital (j’y suis allée 3 fois cette semaine, donc cherche pas, c’est MON hôpital). Mais sinon, en vrai, j’ai même pas la télé alors bon…

Tu as tapé « endométriose » et tu es arrivé(e) là ? Ben euh… Ouais. Moi aussi je tape souvent « endométriose », parce que, selon les docteurs, selon les jours, j’en ai, j’en ai pas, et j’aurais aimé savoir. Ya plein de choses qu’on veut et qu’on n’a pas dans la vie, et là, en l’occurrence, je ne sais pas. J’espère que c’est non, mais sans garantie.

Le jackpot (la concurrence n’était pas rude) revient à la personne qui est arrivé(e) ici en tapant « ras le pompon ». Oui, si tu te reconnais, manifeste-toi. Je t’en prie. Car dans ce domaine, je m’y connais. Et je kiffe 100% des expressions en rapport avec les pompons, notamment « c’est le pompon sur le gâteau », création de moi, et tout à fait appropriée à ce que je vis régulièrement.

Tu noteras en parallèle que vu mon langage châtié de charretière, c’est surprenant qu’on tombe « chez moi » sur un petit truc mignon comme ça. Oui c’est mignon un pompon. J’en fabriquais avec ma mamie quand j’étais petite…

PS : non, ce n’est pas encore un article qui ne sert à rien. Déjà parce que ça m’a fait plaisir (et crois-moi, en ce moment, mes plaisirs sont limités), et  d’autre part parce que tu as eu un bouquet de pompons.

Et puis vu les délais avant qu’on puisse procréer, faut bien que je tue le temps !!!!!

ça se bouscule dans ma tête

Peut-être que dans deux mois, j’aurais une chance d’être enceinte. Bah oui, si FIV en mai, bon, aller ok, disons dans 3 mois alors, enfin bref, peut-être que bientôt, j’aurais une chance (je dis bien une chance hein, je n’ai pas encore de prétention quant au résultat concret) d’être enceinte.

Peut-être que dans moins d’un mois, je n’aurais plus de travail. Coooool, du temps pour la PMA !! Je suis effondrée. En fait non, même pas, car je n’y crois pas. Une sombre histoire de galère administrative, alors que tout devait être réglé. C’est tellement aberrant comme truc que je n’y crois pas. Et pourtant, ça sent le déjà-vu.

Parfois, j’ai des préoccupations de fertile. Même pas de fertile en fait, de c*nnasse. Non parce que je ne sais pas si je t’ai dit, mais c’est pas tellement un bébé que je veux. C’est une fille en fait. Comment ça bordel on peut pas choisir le sexe, il paraît que la PMA c’est l’eugénisme et moi je peux même pas choisir d’avoir une pisseuse ???? Bon un garçon ça doit être chouette aussi hein. Puis dans la vraie vie, je voulais même un de chaque. Mais enfin comme dans notre situation, DEUX enfants, ça paraît dingue (je sais que déjà UN ce serait dingue), on peut pas déjà avoir une fille là, à la première FIV d’ailleurs ? Non parce que moi je veux et j’exige que la première FIV fonctionne en fait.

Puis sinon ben ce matin j’ai acheté des petites choses pour des bébés (pas pour notre future fille bébé hein, note que je suis cinglée, mais quand même). Enfin pour un bébé, pour ma nièce en fait. C’est trognon les trucs pour les bébés, bordel de merde. D’ailleurs il paraît qu’on ne me confiera pas ma nièce en garde, je dis trop de gros mots bordel.

Puis sinon, je me prévois tout un tas de trucs déconseillés aux femmes enceintes (sports « violents », crèmes anticellulite bourrées de trucs méchants, je fume mais je prévois d’arrêter au prochain cycle évidemment je bois mais je suis en phase d’arrêtage hein et faudrait que j’aille bouffer des sushis tiens).

Une des seules personnes qui prend de mes nouvelles en ce moment, et une des rares que je supporte, c’est une copine enceinte de son deuxième. Une copine qui m’avait annoncé le truc façon « je programme mon bébé pour telle date, c’est pratique » (c’est d’ailleurs ce jour là que j’ai craqué nerveusement et que j’ai admis mon statut de galérienne d’infertile). Comme quoi, tout est possible dans ce monde.

Sinon, trop lol, j’ai reçu un courrier de l’hôpital, qui m’explique que ce fameux RDV psy qui n’a jamais eu lieu est reporté à mardi midi. Genre, mardi midi j’ai que ça à faire. Je ne suis pas encore chômeuse. Et j’ai même reçu un texto qui me recommandait de « ne pas oublier mon RDV de mardi ». C’est quand même pas sérieux d’annuler les RDV sans prévenir et de rebalancer des SMS pour des RDV qu’on n’a pas demandé !!!!!!!!!!!!!!!!! Je vais proposer mes services là bas, ya du taff à mon avis, niveau organisation.

Et demain soir, sage-femme osthéo !! Grâce à une adresse refilée par une copinaute, alors ça c’est chouette (ouais, un rien m’amuse en ce moment). Non mais sérieux, je le sens bien, j’en attends beaucoup (c’est idiot certainement, mais au moins, j’ai l’impression que quelqu’un va s' »occuper de moi » et prendre un minimum de temps, et vu ce qu’on vit en PMA, rien que ça, ça me fait rêver…).

Sinon, pour paraphraser Voltaire, dans Candide : tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

PS : Namoureux vient de recevoir le relevé de ses derniers examens (je ne t’ai pas raconté qu’on lui avait fait des examens pour s’assurer que les embolisations avaient « marché » ? ben voilà, c’est fait). Donc, plus de 2000 euros. Voilà. C’est cool. Alors qu’on aurait pu/qu’on va de toutes les manières faire un spermo. Franchement, c’est à n’y rien comprendre…

L’important, c’est de garder une vie normale. LOL

Souviens-toi, j’ai bien commencé ma semaine sur une hystéroscopie. Avec plus d’une heure de retard à ce RDV. Et 2 heures de retard au taf (la vie normale, le taf).

Et ce midi, j’avais un non-RDV pour la prise de sang qui concerne le facteur V. Non-RDV au cours duquel j’ai perdu, aller, 20 minutes, pour une sombre histoire d’étiquettes. Bref, total, 2 heures de pause déjeuner perdues pour le taf.

Je pensais, ce soir (c’est pas possible ce que je suis conne naïve) me défouler de tout ça avec ma psy préférée (bon, ok, c’est la seule). Mais c’était sans compter la dernière blague de l’hôpital. Qui nous a fait une convocation en doublon avec une autre patiente (au moins, j’ai vu une PMette en vrai). Ils ont juste dû oublier de prévenir la psy en l’occurrence, c’est du moins ce que j’en ai conclu après avoir poireauté une heure (l’autre PMette a lâché l’affaire avant moi).

J’ai quand même papoté rapidement avec la copine de galère. Avec qui nous avons brièvement philosophé sur la devise PMA de l’hôpital : « l’important, c’est de garder une vie normale ». LOOOOLLL !!!

Paye ta vie normale quand tu passes ton temps en RDV ! Et le seul qui m’aurait peut-être « fait du bien » n’aura jamais eu lieu cette semaine ! Je suis même découragée de ce suivi. Je n’en peux plus, de cette organisation qui n’en est pas une. Surtout quand nous on vient nous emm*rder avec nos numéros de patient et nos étiquettes.

Tu arrives au boulot à 11 heures, les bras bleus ou, au choix, une couche culotte entre les jambes vu que tu pisses le sang ou que tu te vides de sérum phy (ou les deux d’ailleurs). Et là, tu dois assurer en réunion, même si tu te demandes encore si tu pourras être là lors de la prochaine, ou pas, ou merde, et ton utérus te rappelle à son bon souvenir, parce qu’ya moins d’une heure, on regardait le dedans de lui, et il a pas kiffé. Mais faut avoir une vie normale !! C’est quoi une vie normale du coup, là ?

Faudra qu’on m’explique…

Un utérus "normal". Oui, mais…

Hier matin donc, 3ème hystéroscopie. Ben ouais, j’aime ça moi, les hystéros-trucs.

Plus d’une heure de retard, par miracle ma réunion taffesque qui suivait a été annulée à la dernière minute. Ouf, parce que c’était bien la merde. La pression montant néanmoins en salle d’attente (oui, c’était moi qui chialait en pleine salle d’attente !!) j’ai mendié des spasf*ns. Cool, j’en ai eu.

Fou rire nerveux dans la salle d’examen, quand l’infirmière a sorti un très long truc métallique. J’ai flippé moi, je me demandais bien où elle comptait le mettre, son truc !! Bref, l’équipe a été très sympa. M’a proposé de regarder l’écran pour voir le schmilblik. J’ai tenté le coup, mais j’ai flippé en voyant le sang (« c’est pas grave, ne vous en faites pas, c’est l’examen qui provoque de petits saignements »). L’examen a été fait au sérum phy (prévoir la méga couche-culotte pour la suite…). La doc m’a évité la pose du spéculum et tout, l’examen a été plus long que la fois précédente (je dirais 5 à 6 minutes, contre 1 minute la fois dernière) mais franchement pas douloureux du coup. Et ça c’est cool.

J’ai donc un utérus normal. Banal à pleurer j’ai envie de te dire. Bon, vide, hein, l’utérus.

MAIS. Mais.

J’ai appris ce WE (c’est trop choupi les WE en famille) que j’avais en fait un max d’antécédents familiaux médicaux de marde. Notamment des problèmes veineux, coagulation, tout ça. Bref. Facteur V. Je suis donc « à tester ». Et je crains bien que ce foutu test ne nous fasse encore prendre du retard. Et ça, là, je ne le digère pas. Je suis censée faire le test « chez moi ». Sérieux ? C’est quoi ça ? Chez mon généraliste c’est ça ? Non mais c’est que mon généraliste, plus j’imagine une PDS, plus l’attente des résultats, j’ai pas le temps là moi… Pas du tout…

Donc pas trop eu le temps de savourer la bonne nouvelle de mon utérus vide normal. Nouvelle galère à l’horizon… Nouvelle attente surtout. La « FIV d’Avril » enfin de Mai, s’éloigne petit à petit. J’avais certainement raison d’en parler au conditionnel…

Lundi matin

L’empereur, sa femme et le petit prince…
Nan je rigole !!
En fait je rigole pas du tout. Suis dans la salle d’attente pour l’hysteroscopie n°2 ou 3 selon comment tu comptes. Je tremble un peu et suis à deux doigts de vomir (je ne t’épargne rien en ce début de semaine !!). J’ai voulu faire une blague en salle d’attente mais le public n’a pas du tout réagit.
Et je pense à Lucette car maintenant je sais ce que c’est le facteur 5, et ya ça dans ma famille aussi (merci la famille !!) alors faut que je sache s’ils ont vu ça au caryotype ou pas.
Et qu’on ne me trouve pas de synechies, bordel !!!
Voilà.
Sinon ben le WE c’était cool, excellente semaine à toutes et à tous 🙂